Retour sur le 24 juin

Bises à Lisou & Michel

Cela n’aurait dû être qu’un match de gala comme les autres, une de ces nombreuses rencontres avec les anciens, un de ces après-midi festifs où l’on échange quelques passes et surtout des bons souvenirs. Mais à Saint-Angeau, ce n’est pas simplement du football, c’est un peu plus, ... une histoire de famille en quelque sorte. Une famille qui s’est construite générations après générations, renforçant la passion de chacun pour le ballon rond et surtout notre attachement collectif au maillot rouge et blanc. Jean Guillen, le coach emblématique de l’épopée 76, eu tout d’abord l’idée originale de constituer à cette occasion une équipe réunissant les enfants et petits-enfants des Mège, Guillen, Piat, Chaumet .... pour se mesurer à une composition elle aussi originale des équipes Séniors actuelles (Victor, David, Mathieu, Sébastien, Alain, ....) plus quelques Guest Star (Simon, Jérôme).

En arrivant à 15h30, ce samedi 24 juin, jogging, short, chaussettes et bande d’élasto au fond du sac, on croisa alors les habituels, les amis, la famille, et puis quelques jeunes (Augustin, Maxime, Falvie, Adèle ....) qui devaient bien se demander ce qu’ils (et elles) faisaient là. Un peu d’étonnement dans les yeux donc, mais surtout des sourires sur les visages décontractés. « Bonjour, je suis le fils de .... » - « ah oui, j’te reconnais ! » - « oh tu es là ? ça me fait plaisir ... « ah je vois qu’il y a maintenant quelques cheveux blancs ... !! »

Réminiscence d’une époque où le CSSA faisait partie des 10 meilleurs clubs de foot de Charente et évoluait en Ligue du Centre-Ouest, en PH. Résonnance permanente de ce 6ème tour de la coupe de France, ce fameux 18 décembre 1976, où l’équipe de Jean Guillen affronta l’équipe professionnelle de l’AS Angoulême. Période joyeuse et sans complexe, sous l’ère du Président Piat, Paul bien sûr. Et plus de 40 ans plus tard, l’exigence d’un état d’esprit « rouge et blanc » qui a su perdurer, sous l’impulsion d’un Président, un autre Piat, Michel en l’occurrence.

Rencontre amicale quasi champêtre, sur le stade de St-Angeau, sous l’œil amusé de presque 200 spectateurs. Joli spectacle même, offert par de jeunes et talentueux joueurs, évoluant habituellement en CFA 2 ou en championnat de District, suppléés par quelques quinquagénaires de talent comme Frédo et Cédric. Moment sympa, un brin nostalgique qui ne pouvait se terminer qu’autour d’un verre et de quelques notes de musique de Bernard, le Pépé Moustachu.

Tout le monde était donc attendu sur l’esplanade chère à Roger Castéra, pour partager une sangria à l’ombre des peupliers. Michel savait qu’il retrouverait alors ses potes de l’époque, Christian, Patrick, Philippe, les André, les Bernard, les Jean-Paul, Régis, Claude, ...et les autres. Photo de famille donc, obligatoire.

Mais les gens étaient là aussi (et surtout) pour crier un énorme « MERCI » à Lisou et Michel qui, après 9 années à la tête du club, avaient choisi de prendre un peu de recul. Juste heureux de transmettre un club en bonne santé et d’en avoir conservé l’état d’esprit, Michel et Anne-Lise ne se doutaient pas que les joueurs et dirigeants organiseraient un petit rassemblement (en plus des cadeaux offerts lors de l’AG). Ils ne s’attendaient donc pas à partager un véritable repas de « famille », avec 150 convives (bénévoles, amis et famille), là rien que pour eux, pour les remercier. Les remercier en effet, pour tout ce qu’ils ont donné au club, tout ce qu’ils ont apporté en termes de structuration de l’école de foot et des équipes Séniors, d’animations diverses (Tournois, Lotos, Randonnées, Repas ...), d’aménagement des équipements (notamment le Club House), ...

Ce fut donc autour de quelques tapas, d’une bonne paella et des fraises de la famille Le Léon (un régal) que les festivités se sont poursuivies, jusqu’à tard dans la nuit. Merci à Alain, Camille, Catherine, Christelle, Cyril, David, Fred, Jacques, Ludovic, Mary, Michel, Mouss, Patrice, Pouic, William et les autres .... un grand merci également au comité des fêtes de St-Amant de Bonnieure.


Portfolio